ANIMALS (pour Vanéssa Noteley)

 

Si seul dans le vide
De la représentation

Si pitoyable dans ses efforts
Maladroits pour imiter l’humain

Si touchant quand il fait corps
Avec l’objet qui le ridiculise

Si drôle parfois s’il se complaît
A jouer les jeux de l’enfance

Si noble
Dès lors qu’il prend la pose

Si critique - et comment lui donner tort

Si généreux
Dans son silence

Si paisible face à la violence
Du rouge

Aux dangers souvent
Si indifférent

Toujours disponible
Dès lors qu’il s’agit de distraire

C’est bien sur l’animal que j’écris
Un peu aussi sur le poète