HISTOIRE D’OIES                                                  

Il était oie
A la page et blanche
Comme il se doit
La corde jaune on lui passa
Au nom de la virile loi
Qui fourre dans les beaux draps
Leur plume d’art-lettre à la fois

C’était peut-être la même oie
Ou bien une autre
La question n’est plus là
La corde bleue nous la figea
Dans un sort dont on ne sort pas
Où les oies n’ont plus le droit
Ni à quoi que ni à ce soit

Mais un jour s’envola notre oie
Celle-ci ou celle-là
Tu les connais toi toutes les oies
La corde rouge l’amena
Dans l’endroit à la page-là
Où le dessin est come un roi
Et les cordes un jeu de joie

 

Sur 3 dessins de Dorothée Clauss. Encore inédit.