DISTIQUES

 

Le double astre vert léché de mal à l'instar d'une plante

Cerné d'un gris halo pointe sa mine d'ourse infinie

 

Le soleil blanc de l'œil dans sa duelle mélancolie

Aux quatre coins du ciel conduit son coup de dé

 

Qui s' y frotte supprime si la terre est contée

Et la couleur du nombre est à jamais barrée

 

L'interdit en miroir se grise aux vignes de Chine

En senteurs de pensées mûries dans l'inconnu

 

 

L'interdit en miroir s'enivre aux virides sylves

En odeurs de violettes mûries dans l'inconnu

 

Qui s' y pique s'y perd quand la terre est comptée

Et la couleur du nombre est à jamais frottée

 

Le soleil blanc de l'œil qui se double et dédouble

Aux quatre fers du ciel suscite un coup de dé

 

Le double astre rugueux vert comme une planète

Serti du gris halo sort sa mine d'ours à lécher

 

PARU DEBUT JANVIER RIVIERE AUBARINE

Voir aussi Vers le sylve des cieux