TROIS COULEURS

TROIS COULEURS

Quand on broie du noir
Sur nos écrans des villes
Ce sont les parasites
Qui incitent au voyage

La nuit est pleine
Comme une lune borgne
Quand dans le silence
Eclot le cri du guerrier

Devant l’abîme du sens
Ouvrir grandes les persiennes
Pour qu’éclate au grand jour
La candeur des origines

Le Poème a besoin du rouge
Des traits passionnés
A la tige ferme
A la pointe acérée

                                                                             

 

 

Poème paru aux éditions Rivières avec des interventions de Didier Equer

http://leseditionsderivieresoulaprespab.midiblogs.com/