Gaby o Gaby :

J’fais mon footing au milieu des vignes de Montaud
Et j’fais mes pompes dans les ruines d’un vieux château
J’ai dit à Miss : faut bien que j’maigrisse !
Le cœur a des raisins que la raison n’connaît pas trop
J’ai un régime retraite j’ai déjà perdu 10 kilos
J’fais plus sexy depuis qu’j’ai 60 piges

Gaby ô Gaby
Qu’y m’disent mes pots âgés aussi
Tu ferais mieux d’rester au lit
Gaby ô Gaby
Tu veux faire les jeuneu
Ecoute écoute écoute
Pousser tes cheveux

En voyant que tu croulais sous les bombes
Y’a ton ami Hendrix qui s’est retourné dans sa tombe
On l’sort du trou
Et à fond la forme
C’est comme ces types qui se marrent parc’qu’on ne parle que des sixties
Mais qui vont voir les Stones et d’mandent où Lennon ne est parti
Ca fait frémir
Y’a du bof dans la tire

Gaby o Gaby…

Gaby j’t’ai déjà dit qu’t’es bien meilleur que Bob Dylan
Qui joue d’l’harmonica comme Cabrel de la sarbacane
Ca fait rêver
Faut laisser cooler
Aujourd’hui c’est samedi ça va virer au rouge
On va encore finir dans l’caniveau ou sous la douche
J’aurais prévenu
Il va y avoir du cru

Gaby ô Gaby
(refrain)

Alors à quoi ça sert les cuites
Si nul ne les a crues
A quoi ça sert le blues
Si t’a ton Théo qui joue plus
uh uh uh uh uh