JJUPETTES (EN HOMMAGE A LEO FERRE)


Elles l’auraient inspiré
Et plutôt deux fois qu’une
Tes jupettes Sylvère
Quand il chantait Ah « petite »
Je t’apprendrai le verbe « aimer »
Qui se décline vertement

Ou comme s’il nous disait
L’histoire de ce procureur
Dans la rue tirant la langue
En lorgnant le ventre d’une enfant
En jupe de cuir comme un fuseau
Et qui tanguait Et qui tanguait

Ou quand il traquait les jolies mômes
Nues sous leur pull rayé
Comme tes jupettes Sylvère
Du côté de St Germain des Prés
Où s’inventait près de la fac
La vraie galaxie de l’amour fou

Mais ces jupettes expertes
De la même encre que ses mots
C’est le cri de ce corbeau
Qui court affairé sur la plaine aride
A la recherche de graines d’homme
Et qui sème la solitude à tous vents

La solitude tu connais l’artiste
« Pas vrai mec ? »

 

(Pour Sylvère, chez JPM)

http://leseditionsderivieresoulaprespab.midiblogs.com/