OMBILIC SANS LIMBES

Le nombre Il est
Le nombre à lui tout seul

Folles comètes aux cheveux de feu
Frêle coque taillée de la main du maître
L’acide recense ses spirales complexes
Faux igloos qu’on fagote aux néons
Forme exquise de féline espèce

Le nombre Il est
Le nombre à lui seul

Le point de repère
La crête des lames vagabondes
De la phrase l’acmé qui rechute
Le lieu où le néant bascule
Quand le virtuel devient vivant

Le nombre il est
Le nombre seul

La pâte en tube se fait tache
Comme un soleil au cou
Coupé
Seul

Paru aux Editions Rivières avec des interventions de Véronique Reinaud.

http://leseditionsderivieresoulaprespab.midiblogs.com/