Au prix du silence

 

Tu m'arraches et je crie

Tu leur arraches aussi des crises de surprise

Tu arraches aux surpris les cris de leur vertige

Il écrit quand tu arraches aussi.

Il arrache à l'écrit les cris de tes vestiges.

Ils s'écrient ô ces cris quand tu arraches ainsi

Tu les arraches à leurs vestiges

D'arrache-pied déchires la couleur des plis

En quatre aussi te plies dans la douleur des plis

Difficile défi à la couleur des cris

Aux racines des plis à la couleur qui crie

Qui t'a pris et les prie

A l'arraché me prendre en y mettant le prix

De douleur qu'on s'arrache et de douleur qui rit

Et que le pli soit pris

De la rage assagie

Au silence sans prix

 

Poème écrit spécialement pour accompagner l'arrachement déchirant d'une toile d'André-Piere Arnal par Michel Butor, Michel Sicard et Skimao lors d'une conférence-performance à la salle Pétrarque de Montpellier.Voir rubrique zoom. Michel Butor.