TERRE !

 

L'oeuvre est une terre à conquérir

(Energiquement )

Qu'il faut ensuite diviser comme on arpente une montagne

Une demeure seigneuriale

La voie limpide qui conduit au château

(Méticuleusement)

On doit l'étoffer de l'épaisseur du temps

Qui rythme le calendrier des travaux et des jours

Du divers et du même

(Tout bonnement)

 

Chaque parcelle suppose notre amour rugueux

Car en ce pays on connaît ses limites

A répéter comme une litanie

(Pieusement)

Ce territoire ne s'apprivoise

Qu'en vertu des caresses prodiguées par l'outil

A la rigueur du sol vibrant

De tout l'espoir de ses récoltes

(Incessamment )

 

La matière a ses bruits comme le son ses saveurs

(Sensuellement)

Pour la dire sienne

La couleur chante à la surface des choses

(Franchement

Et de ses voix profondes

S'élance l'hymne de l'esprit

(Glorieusement)

Car c'est jour de repos si la terre résonne

A l'unisson

De ses chorals

(Tout Simplement)

 

Poème écrit pour Claude Viallat et publié aux Editions Rivières

http://leseditionsderivieresoulaprespab.midiblogs.com/