Ce poème a été écrit à l'instigation du plasticien et vidéaste Jean-Michel Vecchiet, à l'occasion d'une exposition organisée conjointement par le FRAC Languedoc-Roussillon et par la galerie Arcana qui m'avait offert une Carte Blanche.

Une série d'affiches, pour la plupart rehaussées, ont été réalisées avec un texte de BTN (cf. articles/ V). Jean-Michel Vecchiet m'alors demandé d'écrire un poème. Celui-ci, que l'on peut lire ci-dessus, est conçu de telle sorte que l'on peut, à l'instar des 100000 milliards de poèmes de Raymond Queneau, en fabriquer autant de versions qu'on veut en combinant entre eux les 16 vers.

Celle que j'ai choisie pour le site a été publiée dans La peinture en archipel, d'où je l'extrais.